Les secteurs clés pour entreprendre

Tourisme & Hôtellerie

Tourisme & Hôtellerie

La Nouvelle-Calédonie attire chaque année plus de 115 000 touristes, un chiffre en constante augmentation, et, en 2019, plus de 343 000 croisiéristes, faisant du Territoire le second port de croisière français après Marseille. Les infrastructures touristiques et hôtelières sont de grande qualité, de même que les activités proposées.
Economie de la mer

Economie de la mer

La Nouvelle-Calédonie possède une zone maritime étendue, une biodiversité et une géo-diversité exceptionnelles, encore largement préservées. Le Territoire cherche à valoriser, à travers la recherche, l’innovation et l’ambition, le développement de nouvelles filières durables qui soient originales et applicables aux territoires et pays insulaires de grande emprise marine, qui sont en priorité ceux du Pacifique Sud qui est sa région d’appartenance.
Green Economy

Economie verte

Dotée d’atouts naturels considérables, le territoire développe de plus en plus les énergies renouvelables puisqu’elles représentent 13,5 % de la production totale d’électricité en 2018 (contre 18,1 % en Métropole). Par ailleurs, en 2019, 3924 entreprises exerçant des éco-activités étaient recensées sur le territoire pour 3 500 emplois, soit 3,1 % des entreprises, ce qui le place au deuxième rang à l’échelle ultramarine, derrière La Réunion.
Santé

Santé

La Nouvelle-Calédonie dispose d’un modèle de santé et d’une offre de soin de haut niveau, que ce soit en termes d’infrastructures hospitalières, de centres médico-sociaux, de professionnels de santé, publics et privés.
Numérique

Numérique

Le numérique joue un rôle essentiel comme levier de développement de la Nouvelle-Calédonie dans plusieurs secteurs. De nombreuses opportunités dessinent en Nouvelle-Calédonie dans le secteur du numérique. En effet, l’économie numérique ne représente encore que 2,6% du PIB calédonien contre 6% en moyenne en au sein des pays de l’OCDE.
Innovation

Innovation

La création d’entreprises innovantes et leur croissance sont ainsi stimulées et soutenues grâce à l’écosystème de l’innovation qui se renforce chaque jour autour des acteurs de  la Recherche, de l’enseignement supérieur et du monde de l’entreprise dont le dynamisme n’est plus à démontrer.
Agriculture

Agriculture

Ce secteur s’appuie sur l’une des plus importantes composantes du capital calédonien : la terre. Troisième île la plus vaste du Pacifique insulaire, la Nouvelle-Calédonie possède un patrimoine d’exploitation terrestre de plusieurs dizaines de milliers d’hectares qui ne sont pas à ce jour valorisés en totalité puisque seulement 13 % de la surface est exploitée. Le territoire possède un statut sanitaire privilégié, ainsi qu’un climat varié permettant la production de fruits et légumes ainsi que pour l’élevage de bétail.
Industrie

Industrie

Reconnue pour la richesse de son sous-sol et son industrie minière, la Nouvelle-Calédonie regorge d’autres opportunités industrielles.